Réaliser ses sauces au Vitaliseur

Partager - Facebook Lien

Grâce au Trio en céramique du Vitaliseur, vous allez pouvoir satisfaire tout le monde ! Dans une famille, les goûts sont très variés. Chez nous, par exemple, mon fils ne digère pas l’ail. Allons-nous pour autant nous en priver ? Ce qui est bien, avec la cuisson à la vapeur, c’est que l’on peut faire des cuissons individuelles très rapides. Et ce qui va créer l’originalité d’un plat, c’est sa sauce ! Imaginons, je cuis des filets de poulet à la vapeur avec du fenouil. 

Avec notre Trio, chacun peut, au même repas, avoir un plat différent. Moi, par exemple, j’adore l’anchoïade chaude, qu’on appelle « Bagna Cauda »* : je mixe donc mes anchois avec mes gousses d’ail (dont j’aurai enlevé le germe bourré de lectines indigestes), une tombée de vinaigre balsamique, je monte à l’huile d’olive et je verse la sauce dans un des compartiments en céramique.

Pour ma fille, je mets du lait de coco, des oignons précuits à la vapeur, du curry et un peu de tamari, le tout versé dans un autre ramequin en céramique. Enfin, mon compagnon adore ma sauce à l’échalote – je vous renvoie à notre magazine ou à notre site pour la recette. Il suffit de moins de 10 minutes pour chauffer à la vapeur ces trois sauces différentes qui vous permettront d’élaborer 3 plats en même temps ! Magique, non ? Retrouvez plus de 40 recettes de sauces dans le magazine 95° #19 spécial sauces !

Marion Kaplan

*Bagna cauda, dans le livre Recettes faciles Paléo, sans lait, sans gluten, sans soja, de Marion Kaplan (Éditions Jouvence).

7 / 03 / 2019

--