Les ateliers de Florence Mc Veigh

Flo

« Je suis une expatriée dans l’âme, qui aime son pays d’origine mais qui voulait (et veut toujours) savoir ce que c’est de vivre ailleurs ; donc je suis partie de la France en 1999 pour les USA, puis les Iles Vierges Britanniques aux caraïbes  et finalement en Angleterre (pour le Prince Charmant !).

J’ai eu des parcours différents professionnellement, mais jamais avec autant de satisfaction qu’aujourd’hui ; et je pense que ce n’est que le début …

Je suis Naturopathe par amour des autres mais également pour moi-même, car il faut s’aimer soi-même pour pouvoir aider les autres.

Alors je suis en évolution permanente dans ma vie, et dans mes compétences.

Je me demande tout le temps ce que je peux faire mieux pour toucher les autres, pour qu’ils ouvrent les yeux et qu’ils aient envie d’apprendre.. et d’être responsables de leur santé !

Je m’ouvre aux énergies et peut-on dire, « au spirituel » ; les deux sont liés bien sûr depuis la nuit des temps … ! »

Quelle est votre formation professionnelle ?

Dans « un autre monde », j’étais dans la comptabilité ; impossible à renier tant ça m’a aidé plus tard dans mes projets !

J’ai été formée et diplômée de L’Ecole Catherine Sertin à Paris en Esthétique et Cosmétique, puis, diplômée en Naturopathie en 2009. »

 

Pourquoi vous êtes vous tournée vers la naturopathie ?

« Les médecines alternatives ont été le dernier recours quand je suis arrivée au bout de ce que pouvais supporter de ma condition de santé, au milieu des années 90.

Mais j’ai d’abord été séduite par le monde de l’esthétique, plus particulièrement par la Thalassothérapie.

 

Après des années passées dans les îles à donner des soins corps et visage a des clients de tous horizons, j’ai abouti à la conclusion que tout venait de l’intérieur et qu’il était temps pour moi de faire le pas en avant.

Un grand pas pour moi, car j’en avais autant besoin pour ma santé et mon bien-être que pour aider les autres.

C’est depuis un bel apprentissage de tous les jours ; comme je dis à mes clients  « je suis une étudiante pour la vie ».

 

J’ai fait beaucoup de formations dans mon parcours en passant par le massage « Abdominal-Sacral (ou Mayan) » pour les problèmes digestifs et reproductifs.

Mais l’énergie ou énergétique (qui comprend magnétisme, fréquences venant du vivant et du non vivant, le pouvoir de l’émotionnel et de la volonté…) prend une plus grande part dans ma vie ; surtout depuis que je me suis formée au Reiki.

Ce qui vient va être automatiquement lié au quantique … »

Vous cuisinez à la vapeur douce. Pourquoi votre choix s’est-il tourné vers le Vitaliseur de Marion ?

Je cuisine à la vapeur douce depuis des années par souci de ne pas détruire les vitamines… essayant de garder l’aliment le plus vivant possible et d’en tirer le meilleur pour la santé. Mais je savais que ce n’était pas encore la panacée et doutais que le procédé des paniers à étage n’était pas bon. J’ai eu la « chance » de voir les paniers fondrent … par accident, et je ne les ai jamais remplacés !

 

J’adore cuisiner (très thérapeutique) et j’ai eu la chance de voyager, de rencontrer des chefs qui étaient dans la cuisine fusion (combiner les saveurs du monde) et de travailler dans des Resorts 5 étoiles.
J’essaie toujours plus de
- combiner cuisine et médecine
- d’utiliser des recettes du monde.
Ca fait des heureux autour de moi !

Cela fait seulement un an que je m’intéresse à la science quantique; en a découlé la connaissance de la médecine quantique, et puis j’ai connu le Vitaliseur par bonheur !

 

Le Vitaliseur de Marion est le « Holy Grail » ; combiner plaisirs/saveurs authentiques, le vrai goût ou goût du vrai, remonter l’énergie de l’aliment et de celui qui le mange, conserver l’intégralité des valeurs nutritives des aliments.

C’est la « Gastronomie qui soigne holistiquement », le corps, l’émotionnel (avec le plaisir) et l’esprit. Il me tarde d’en faire la promotion en Angleterre !

 

Pourquoi voulez-vous le faire découvrir en Angleterre ?

L’Angleterre est un pays où, malheureusement, les gens se rendent malade : le sucre et les additifs sont partout dans leur nourriture, du sel à gogo, des gras trans dans tout même dans les produits sans gluten des rayons santé, l’abus d’alcool est appelé « une culture ».

La malbouffe s’est généralisée, même les nutritionnistes font bouillir leurs légumes, les clubs de perte de poids exploitent les gens avec des plats chimiques tout-préparés.

Les gens vieillissent vite, diabète, hypertension artérielle, maladies auto-immunes… Le tableau n’est pas joli à regarder !

Mais c’est la connaissance et l’éducation qui manquent : rien au niveau de la télévision, rien dans aucun magazine, rien sur les affiches/dépliants, chez les docteurs….Internet est une vraie confusion ; cela demande une tonne de lecture et d’avoir du bon sens.

Certaines personnes veulent être en bonne santé, mais ne savent plus quoi manger (elles sont confuses avec la publicité, internet, les nutritionnistes, les diètes à la mode…).

C’est par ceux-là que je vais commencer.

Le Vitaliseur est l’investissement santé, anti-âge, minceur et plaisir.

 

Pensez-vous que le Vitaliseur est un bon ustensile pour perdre du poids ?

Oui, car finies les mauvaises graisses, graisses cuites, l’ajout de sel et sucre. Le corps est alimenté, pas de fermentations, le système digestif va retrouver sa santé donc pas de stockages toxiques.

 

Présenterez-vous la cuisson à la vapeur et le Vitaliseur lors de chacune de vos interventions ?

Definitivement !

Comment s’inscrire à vos ateliers ? 

Sur mon site internet ou les organismes et réseaux professionnels comme le CMA (Complementary Medicines Association).

Je partage cette information avec mes amis