Cette enzyme peut vous changer la vie !

Cette enzyme peut vous changer la vie !

J’ai découvert lors de mon dernier séminaire de micro nutrition avec le professeur Vincent Castronovo, une information primordiale que je vais tenter de vous révéler de façon abordable.

En effet, si malgré vos efforts et votre alimentation saine vous tournez en rond et continuez de souffrir de ballonnements, d’inflammation ou d’une maladie auto-immune, la clé réside peut-être dans ce que je vais vous communiquer.

 

Mais avant de vous parler de cette enzyme, découverte il y a seulement 2 ans, le Fucosyl Transférase 2, ou FUT2, j’aimerais vous remémorer quelques notions.

 

Comme nous le disait Hippocrate il y a 2400 ans, « toutes les maladies commencent dans l’intestin« , et « se terminent via l’intestin » nous dirait Vincent Castronovo. J’ai largement abordé dans mes articles l’importance d’avoir un microbiote sain, c’est-à-dire en eubiose, contrairement à la dysbiose qui est un état inflammatoire des bactéries de notre intestin. La communication de notre intestin avec notre cerveau via le nerf vagal n’est plus à démontrer et a été largement publié depuis une quinzaine d’années.

On sait que le stress, l’anxiété et la fatigue réduisent l’activité de ce nerf vague et quand elle est réduite, cela se traduit aussi par moins d’enzymes digestives, donc moins de bile, ce qui entraîne une mauvaise digestion des aliments. Cela nous conduit alors à une inflammation globale de tout le corps et cette inflammation inhibe l’activité vagale. On entre dans un cercle vicieux qui peut entraîner de nombreuses maladies du colon, comme le syndrome du colon irritable, des ballonnements, des flatulences, des crampes, quand ce ne sont pas des maladies comme la maladie de Crohn et des maladies neurologiques etc.

C’est dans l’intestin que des hormones peptidiques comme la sérotonine, la catécholamine, l’adrénaline et la noradrénaline sont synthétisées quand tout se passe bien. Les actions des hormones du tube digestif dépendent donc de leur rapport avec une bonne digestion. Ces éléments ne sont pris en compte que depuis quelques années. On commence seulement à faire la relation entre une dysbiose et une dépression.

digestion

Le tube digestif : l’organe immunitaire le plus important du corps

 

L’être humain a vécu pendant 1 200 000 générations dans un environnement stable. La nature était abondante de végétaux riches en anti oxydants et en polyphénols, de poissons non contaminés aux métaux lourds, et de gibiers rares mais d’une qualité irréprochable.

Aujourd’hui notre tube digestif est l’organe le plus sollicité de notre corps. 1 tonne d’aliments passe chaque année par vos filtres. Si vous retourniez votre intestin comme une chaussette, vous comprendriez mieux que votre barrière intestinale est extérieure à vous. Elle est le rempart entre le monde extérieur et votre monde intérieur.

 

Cette barrière est tapissée d’un mucus intestinal qui offre une très grande surface d’échanges avec l’extérieur, de 600 à 1000 m², peuplé de 100 000 milliards de micro-organismes qui y résident ou qui y transitent, qui vivent en symbiose avec lui et qui contribuent notamment à l’absorption des nutriments. Elle héberge aussi un système de défense complexe permettant une protection vis-à-vis des nombreux agents pathogènes auxquels elle est exposée. Le microbiote intestinal et composé d’une très grande quantité de micro-organismes tolérés par le système immunitaire intestinal et qui, adaptés à leur environnement, vivent en synergie avec leur hôte, c’est-à-dire vous. Cette collaboration a évolué depuis plusieurs millions d’années.

 

Notre survie dépend de l’étanchéité de notre barrière intestinale

 

Il est donc primordial d’entretenir nos barrières comme nous le ferions d’une forteresse. Seuls nos amis et ceux qui contribuent au bon fonctionnement de notre société, peuvent entrer alors que nos ennemis doivent être maintenus à distance ou détruits par notre armée de protection. Quand je parle de ce qui se passe à l’intérieur de notre corps, j’ai l’impression de parler de ce qui se passe dans le monde aujourd’hui…

Nos barrières, à cause de notre alimentation moderne, se sont effondrées et nous sommes atteints de ce qu’on appelle le leaky gut syndrome ou bien syndrome de l’intestin perméable en français. Les pesticides attaquent nos bactéries et laissent entrer des agents pathogènes qui n’ont rien à faire dans notre flux sanguin. L’inflammation entretenue par l’alimentation riche en sucre, en céréales, en lectines (je vous en parlerai en détail dans un autre article), détruit notre mucus et ouvre la porte à toutes les maladies auto-immunes.

Nos cellules intestinales se renouvellent toutes les 36 heures. C’est grâce à ce renouvellement que nous pouvons nous adapter à un changement d’alimentation. Cependant il faudra apporter du carburant et un nid douillet à vos casques bleus qui défendent votre territoire. Vous devrez leur apporter des aliments riches en prébiotiques, ne pas confondre avec les probiotiques, en certaines protéines comme la glutamine et la thréonine qui sont des carburants majeurs du renouvellement du mucus intestinal

On trouve ces protéines dans les œufs, les produits laitiers, les viandes de bonne qualité et le poisson mais aussi dans les noix, l’avocat, les champignons, les betteraves, les radis, le navet, la chicorée, les asperges, le brocoli, le persil, l’oignon, les épinards, tous les choux etc. je ne vous parle pas des noix de cajou, des pois, des aubergines et autres solanées qui peuvent attaquer l’intestin du fait de leur richesse en lectines.

Il faudra également apporter des aliments contenant des vitamines du groupe B, de la vitamine D, de la vitamine A, du zinc, de la quercétine (oignons surtout rouges, cranberries), des omégas 3, du butyrate (acide gras à courte chaîne fabriqués par l’intestin à partir des prébiotiques) etc.

Vos soldats sont délicats et demandent une nourriture exemplaire et de bons abris pour vous protéger!

defense immunitaire

 

La Fucosyl transférase 2 ou 2FL

C’est une enzyme qui permet de fabriquer du 2-Fucosyllactose (2 FL) qui est un oligo saccharide. On le trouve à forte concentration dans le lait humain mais il est souvent inexistant dans les laits maternisés. Certains laits maternisés rajoutent du 2’FL. À ce jour la vente est exclusivement aux États Unis, mais en Europe, certains laits maternisés rajoutent du HMO qui serait une combinaison des différents oligosaccharides que nous trouvons dans le lait maternel. L’efficacité n’est pas la même, mais je vous l’indique au cas où.

 

Cette enzyme intervient dans le fonctionnement des cellules de l’intestin et contribue aux sécrétions de la muqueuse intestinale. Le 2-FL permet à de nombreuses espèces de bactéries du microbiote de se nicher dans la muqueuse afin d’assurer une bonne diversité du microbiote, ce qui correspond à entretenir la flore intestinale en « eubiose », c’est à dire en bon état de fonctionnement.

On a découvert il y a seulement deux ans qu’il existait un polymorphisme génétique pouvant toucher l’expression de ce gène nommé FUT2 codant l’enzyme 2FL.

Pour faire simple, on peut déterminer si vous êtes sécréteur ou non sécréteur de cet enzyme 2FL.

Si vous faites parti des 80 % d’humains sécréteurs, vous êtes mieux protégés que les autres des pathogènes et vous êtes plus tolérants à l’infection car votre microbiote est capable de réguler les gènes bactériens responsables de la virulence.

En revanche, si vous faites parti des non sécréteurs, ce qui correspond à environ 20 % de la population caucasienne, c’est-à-dire nous, et asiatique, vous avez plus de risques de :

 

–de candidoses chronique vaginales ou autres

–d’infections chroniques du tractus urinaire (cystite etc.)

–de diabète de type 1

–de maladie cœliaque

–de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin dont la maladie de Crohn

–de pancréatite chronique

–d’entérocolite nécrosante

–de septicémie à Gram négatif chez les prématurés

–de dysbiose

 

Comme je vous l’ai déjà énoncé, nous avons tous un microbiote différent. On a quand même observé que les non sécréteurs 2FL possédaient moins de bifidobactérium spp et de bacteroidetes qui sont des bonnes bactéries et plus de Prevotellaceae qui sont des bactéries peu fréquentables.

Des études ont suggéré que la mutation FUT 2 contribue à une prédisposition à développer des maladies inflammatoires de l’intestin, la maladie cœliaque, le diabète de type 1, ou les infections à rotavirus et norovirus en modifiant la composition du microbiote intestinal.

De plus il semblerait que le fait d’être non sécréteur FUT2 aurait un impact sur la vitamine B 12.

J’ai connu une femme qui galérait depuis des décennies avec de gros troubles digestifs, une candidose chronique, des problèmes de poids qu’elle n’arrivait pas à régler. Après avoir fait le test elle s’est aperçue qu’elle était non sécrétrice. Elle a donc prit le remède dont je vais vous parler et a résolu tous ses problèmes !

 

Quel examen faire ?

C’est un test génétique qu’on ne fait qu’une fois dans sa vie, comme le groupe sanguin ou l’Haplotype HLA. Ce test n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

Si vous êtes sujets aux infections chroniques ou aux maladies de l’intestin, vous pourriez envisager de faire ce test. Si vous êtes sécréteur FUT 2 il faudra trouver une autre piste et si vous ne l’êtes pas, vous avez enfin une solution à vos problèmes !

En effet, vous avez dû remarquer que certaines personnes n’ont aucun résultat après avoir suivi un régime de type paléobiotique, c’est-à-dire sans gluten, sans laitages de vache et sans sucre, avec les bons légumes etc. et que certaines personnes prennent des probiotiques sans effet, critiquant toutes les approches que nous proposons !

Peut-être sont-elles concernées par ce problème génétique.

Vous pouvez vous renseigner auprès du laboratoire LIMS en téléphonant au +32 10 870 970 ou bien en écrivant à info@mbnext.be

 

Quelle est la solution si vous êtes non sécréteur FUT2 ?

Des études ont démontré que le 2 Fucosyllactose ou 2-FL est un sucre aussi fonctionnel qu’il soit d’origine naturelle ou synthétique : ouf ! Et qu’il a les mêmes effets protecteurs que les sucres naturels présents dans le lait maternel humain.

Le lait maternel contient des oligosaccharides 2-FL qui inhibent les agents pathogènes gastro-intestinaux, mais ils possèdent également un effet prébiotique, c’est-à-dire qu’ils encouragent la croissance des bifidobactéries ce qui améliore la digestion et maintient un microbiote sain.

Si vous êtes une maman non sécrétrice FUT2, il y a des chances pour que votre nourrisson ne le soit pas et qu’il ait toutes les peines du monde a avoir une flore intestinale fonctionnelle.

Il existe un remède, le Fuco Biote*, de chez Hygie Lab, qui est composé d’oligosaccharides fucosylés permettant de réduire la dysbiose, les pertes de poids du nourrisson tout en favorisant la perte de poids des adultes sujets à l’obésité, et de lutter contre l’inflammation. Si votre nourrisson est sujet aux diarrhées peut-être est-il non sécréteur FUT2 !

Le seul souci c’est que si votre test révèle que vous êtes FUT2 non sécréteur, vous devrez prendre à vie ce 2-FL (Fuco Biote), 2 fois par jour avant vos repas si vous voulez solutionner vos problèmes.

Mais, la science avance et peut-être trouvera-t-elle une autre solution que cette supplémentation !

bebe nourrisson

 

Marion Kaplan

 

Fuco Biote MB 42 de chez www.hygie-lab.com

www.lims-mbnext.be

coût du test : 58€

Je partage cette information avec mes amis

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Dans la même catégorie